Il y a tout juste 500 ans, un équipage de 237 hommes répartis sur cinq navires s’élançait depuis Séville dans l’Océan Atlantique, cap à l’ouest, vers les confins du monde connu. A la tête de cette expédition, le capitaine portugais Fernand de Magellan a fait le pari insensé de trouver un passage à travers le continent américain pour rejoindre l’Océan Pacifique et, de l’autre côté du monde, atteindre les Indes. Le but de ce grand périple était de gagner les îles Moluques en Indonésie, appelées îles aux Epices, objet de la convoitise des royaumes rivaux d’Espagne et du Portugal. Trois ans plus tard, le 8 septembre 1522, seuls 18 marins affaiblis reviennent à bon port sans leur capitaine Magellan, à bord de l’unique navire restant, après avoir réalisé la plus grande prouesse maritime de tous les temps : un tour du monde complet par voie de mer, la première circumnavigation.

Grâce aux descriptions d’Antonio Pigafetta, chroniqueur embarqué pour faire le récit de l’expédition, le trajet de cette odyssée exceptionnelle se dessine à mesure que la flotte de Magellan gagne le bord du monde, les limites de l’inexploré. Au fil des quatre opus de cette collection, l’éclairage des spécialistes, historiens, géographes, ethnologues, cuisiniers et philosophes, nous permet de comprendre les enjeux économiques, idéologiques et culturels d'un tel voyage, pendant que les grands navigateurs de notre époque nous font ressentir l’intensité de l’exploit naval. Ponctuée de séquences d’animation qui donnent vie aux grands moments de l’aventure, la série en quatre volets retrace sous la forme d’un « docu-épique » l’histoire un temps oubliée du rêve et de l’audace d’un homme, à l’origine de la découverte du détroit qui porte son nom, d’un nouvel océan et de nouveaux peuples, une extraordinaire épopée qui a changé notre regard au monde.

Une série documentaire de François de Riberolles
Produit par François Bertrand

Une production Camera lucida productions